Qui sommes-nous Ce que nous faisons

Agiltek, grâce à la technologie végétale mise en place au fil des ans, produit pour l'industrie agricole des produits chimiques de base tels que : l'oxychlorure de cuivre, le mélange de bordolese et l'hydroxyde de cuivre.

La ligne dédiée à la fabrication de produits pour le secteur de l'électronique, prévoit la production de mélanges en solution, utilisés dans les processus de réalisation des circuits imprimés et dans les processus galvaniques traditionnels.

Les procédés de transformation permettent d'obtenir les produits susmentionnés par le traitement et l'amélioration de certains déchets industriels.

L'entreprise est autorisée à traiter les types de déchets avec les codes CED suivants.  

Tout est fait avec l'autorisation environnementale intégrée appropriée (AIA - IPPC) disponible ici.


Agiltek, qui a l'intention de poursuivre une politique d'entreprise qui tend à réaliser des avantages économiques sans oublier la protection de l'environnement, a développé l'année dernière un projet d'une nouvelle usine pour le traitement de l'eau de la ligne de production existante.

La nouvelle usine a le double objectif de récupérer les matières premières nécessaires à ses processus de production et de réduire considérablement les rejets de déchets. Plus précisément, il sera composé d'un évaporateur à trois étages qui permettra de concentrer les eaux usées jusqu'à ce que le sel soit cristallisé.

Le sel cristallisé sera séparé par centrifugeuse et réutilisé dans les processus de production interne.

L'eau obtenue à partir de l'évaporation, après une purification plus poussée par osmose inverse, sera également utilisée aux mêmes fins et, si ce n'est qu'au-delà de l'exigence, sera utilisée pour le rejet dans les eaux usées publiques.


L'usine est sujette à une notification mentionnée dans l'art. 13 de D. Lgs. No 105 du 26/06/2015 en raison du dépassement des limites de seuil pour les substances dangereuses stockées dans la note 4 de l'annexe 1, les points a, b et c, du décret de mise en œuvre de la directive 2012/18/UE (Seveso III), de sorte que la direction a rédigé un document décrivant sa politique de prévention des incidents majeurs et la mise en œuvre d'un système de gestion de la sécurité pour prévenir les situations critiques. Ce document est disponible dans la zone client.